Le laser en orthodontie

Avant laser
Avant laser

Le laser a fait ses preuves en orthodontie depuis quelques années et représente un outil formidable pour accélérer la durée des traitements.

Même jour, après laser
Même jour, après laser

Le Dr Alexandrian l’utilise depuis un an grâce une instrumentation sans fil, très performante sortie récemment.

15 jours après laser
15 jours après laser

Sur cette image, on constate l’effet 15 jours après le laser.

Pourquoi utiliser le laser ?

Avant laser
Avant laser

Même jour, après laser
Même jour, après laser

  • Pour accélérer l’éruption d’une dent qui reste coincée
  • Pour raccourcir la durée du traitement (en effet les dents  pour lesquelles une ouverture est réalisée au laser sortent plus rapidement, l’activité cellulaire autour de l’éruption est favorisée)
  • Pour réaliser un acte simple, quasi indolore avec très peu de saignement
  • Pour éviter au patient d’avoir des bagues au lycée si ses dents tardent à sortir

Quand utilise-t-on le laser ?

Avant laser
Avant laser

Lorsqu’une dent dépasse d’un an sa date normale d’éruption :
Même jour, après dégagement laser
Même jour, après dégagement laser

  • 7 ans pour les premières molaires au fond
  • 8 ou 9 ans pour les dents antérieures
  • 13 ans pour les 2ème molaires (dents du fond juste avant les dents de sagesse). Elles sortent normalement à 12 ans.

Comment est réalisé l’acte au laser ?

L’intervention est extrêmement simple et quasi indolore, la gencive est engourdie par un spray froid toutes les 20 secondes. Le Dr Alexandrian découpe à l’aide du laser un minuscule morceau de gencive qui aurait été de toute façon écarté par la dent lors de son éruption. Une attache est collée aussitôt sur la dent et la dent mise en mouvement : voir la vidéo

Quelles sont les limites du laser ?

L’acte laser est excessivement simple mais reste limité. Il ne permet que de retirer une minuscule partie de gencive. Dès que la dent est dans une zone non recouverte de gencive rose pâle et ferme attachée à l’os, cela nécessite l’apport d’une gencive plus fibreuse par un spécialiste et se fait sous anesthésie locale chez un parodontiste en général.

Ce type d’acte n’est pas reconnu par la Sécurité Sociale. Même chez un spécialiste, le remboursement par la Sécurité Sociale est très minime. Le gain pourtant est énorme au niveau de la durée du traitement : il évite à beaucoup d’adolescents d’avoir à porter leurs bagues au lycée lorsqu’ils ont un retard d’éruption dentaire!

À retenir

Le laser a tendance à se développer en orthodontie car il apporte un confort aux patients qui ont les dents lentes à percer, cela leur évite de porter les appareils multibagues trop longtemps. Le laser devient un outil indispensable en orthodontie et ouvre de nouveaux horizons sur la façon d’accélérer le mouvement des dents, car son action semble porter aussi sur l’activité cellulaire !

Ce site donne accès à des informations générales concernant un traitement orthodontique. Il ne cherche pas à remplacer la relation patient / praticien individualisée que vous trouverez au cabinet.